Des éducateurs en astronomie se donnent rendez-vous au Chili

La vue depuis la webcam ALMA - sur le plateau de Chajnantor dans les Andes chiliennes - le 14 juillet 2019, via NRAO / Robert Pettengill.

À quel point un groupe d'astronomie doit-il être fou pour se rendre au Chili fin juillet 2019, manquant l'éclipse totale de soleil de ce mois-ci du 2 juillet, également au Chili? Les membres du cadre 2019 du programme Educateurs Ambassadeurs de l'astronomie au Chili (ACEAP) répondront à cette question du 27 juillet au 5 août, alors qu'ils visitent des endroits au Chili comme le réseau de télescopes ALMA ci-dessus.

Les plaques d'immatriculation diplomatiques ne font pas partie de la mission d'être un ambassadeur de l'astronomie; nos voitures sont toujours remorquées. Nous sommes des ambassadeurs scientifiques et culturels, un peu comme Marco Polo l’a été pour Kublai Khan. L’équipe aura accès dans les coulisses aux grands observatoires du Chili et aux scientifiques et au personnel qui les maintiennent en activité. À notre retour, nous partageons ce que nous avons appris avec nos expériences avec la population et le pays du Chili avec le public curieux qui rend ces observatoires possibles. Parmi les ambassadeurs ACEAP figurent des enseignants, des éducateurs de planétarium et des astronomes amateurs de tous les États-Unis et du Chili. La communication de nos expériences renforce les liens de collaboration et de compréhension entre l'Amérique et le Chili.

Presque chaque semaine, nous entendons parler de nouvelles découvertes faites par des astronomes avec ces instruments de classe mondiale. La présidente chilienne, Michelle Bachelet, a annoncé que le Chili hébergera 70% de l'infrastructure astronomique mondiale. Avec les cieux les plus sombres du monde, le Chili offre de nombreuses possibilités aux astronomes professionnels et amateurs. L’équipe ACEAP verra comment des observatoires privés approvisionnent un nombre croissant d’astronomes amateurs qui visitent le Chili pour son ciel sombre, s’instruisent sur la culture chilienne et aident les éducateurs en astronomie à former la prochaine génération de scientifiques au Chili.

Les déplacements de l'équipe ACEAP 2019 iront de Santiago à l'extrême nord d'Atacama. Les participants visiteront l’observatoire interaméricain Cerro Tololo (CTIO) à Gemini South, verront le grand télescope géostationnaire en construction (LOST) en construction, et visiteront le réseau de capteurs Atma grand et millimètre (ALMA) d’Atacama à 16 500 pieds (5 000 mètres). Sur chaque site, des séminaires avec le personnel de l'observatoire couvriront les sciences actuelles et futures, les activités de sensibilisation du public et l'accès aux données d'observation.

Les préparatifs ont inclus une formation en communication, en astrophotographie et en santé en haute altitude. L’équipe est très intéressée par les possibilités offertes par l’astrophotographie lors du voyage et il a beaucoup été question du matériel de photographie à apporter.

Voici ce que je prépare pour le Chili. Photo de Robert Pettengill.

La préparation est terminée et nous nous retrouvons à Santiago le samedi 27 juillet. Vous pouvez suivre les aventures de l'équipe en temps quasi réel sur votre plateforme de réseaux sociaux préférée. Recherchez les balises #AstroAmbassadors et # ACEAP2019 pour les aventures de toute l’équipe. Je publierai sur les pages BadAstroPhotos des comptes Facebook, Twitter et Instagram. Suivez l'un de ceux-ci pour voir mes messages quotidiens.

Le programme des ambassadeurs éducateurs en astronomie au Chili est une collaboration entre Associated Universities Inc., l’observatoire national de radioastronomie, l’Association des universités pour la recherche en astronomie, l’observatoire national d’astronomie optique et l’observatoire Gemini, et bénéficie du soutien de la National Science Foundation. Merci à Tim Spunk de AUI (PI) et Charles Blue de NRAO (co-PI) et à leur équipe pour avoir mis ce projet sur pied et nous avoir préparés.

En résumé: les membres du programme ACEAP des éducateurs ambassadeurs (ACEAP) 2019 visiteront les grands observatoires du Chili du 27 juillet au 5 août 2019.