Les incendies d'Amazon vus depuis l'ISS

Le 24 août 2019, une image de la Station spatiale internationale montre plusieurs incendies dans la forêt amazonienne. L'astronaute Luca Parmitano, qui a acquis les images de l'orbite à 400 km de la Terre, a tweeté: #noplanetB.

L'astronaute de l'Agence spatiale européenne Luca Parmitano a pris cette image le 24 août 2019 depuis son point d'observation dans la Station spatiale internationale. Il a tweeté ceci et d'autres images des incendies, en les sous-titrant:

La fumée, visible sur des milliers de kilomètres, de dizaines d'incendies d'origine humaine dans la forêt amazonienne.

La fumée, visible sur des milliers de kilomètres, de dizaines d'incendies d'origine humaine dans la forêt amazonienne. #noplanetB #MissionBeyond pic.twitter.com/SyoydfJo39

- Luca Parmitano (@astro_luca) 26 août 2019

L'ESA a écrit sur les images le 27 août:

Le bassin amazonien abrite des millions de plantes et d'animaux et de nombreux peuples autochtones. Il produit également environ 20% de l'oxygène de la Terre, pour lequel on l'appelle parfois «les poumons du monde». La forêt amazonienne couvre une grande partie du Brésil, ainsi que des régions du Pérou, de la Bolivie, du Paraguay et de l’Argentine, qui ont toutes été touchées.

Alors que les incendies font rage dans la forêt tropicale, des vents violents ont emporté des nuages ​​de fumée sur des milliers de kilomètres de terre et de mer, provoquant une panne de courant à São Paulo, au Brésil, à environ 2 500 kilomètres. Les données du système de surveillance de l'atmosphère de Copernicus (CAMS) montrent que la fumée a même voyagé jusqu'à la côte atlantique.

Les incendies sont fréquents pendant la saison sèche, qui s'étend de juillet à octobre. Mais cette année ne ressemble à aucune autre.

Les données de Copernicus Sentinel-3 ont permis de détecter près de 4 000 incendies en août 2019 seulement, contre seulement 1 110 incendies à la même période l'an dernier.

Les incendies sans précédent de cette année représentent quatre fois le montant normal et sont probablement dus à la déforestation légale et illégale à des fins agricoles.

On pense également que la hausse des températures mondiales rend la région plus vulnérable aux incendies.

En savoir plus sur les incendies et sur la manière dont les satellites les observent dans cet article de l'ESA.

L'échelle des incendies d'Amazon est visible sur cette carte, via AFP / Metro.co.uk.

Conclusion: une image acquise auprès d’ISS montre des incendies en Amazonie le 24 août 2019.